arrow_1arrow_2arrow_3arrow_4error_404error_422error_500heart_A_la_Carteheart_Hochzeitsreisenheart_Motorradreisenheart_Natur_entdeckenheart_Rundreiseheart_Singleheart_Studienreisenheart_Wanderrreisenheart_accessibilityheart_citytripsheart_clubheart_cruiseheart_cultureheart_discoverheart_divingheart_dogheart_drinkheart_englishheart_enjoyheart_equitationheart_food-drinkheart_formel_1heart_franceheart_freetimeheart_frenchheart_gay_travelheart_germanheart_golfheart_greek heart_hollandheart_hotelheart_italianheart_italyheart_kapverdenheart_kidsheart_logo_whiteheart_luxembourgheart_meetheart_newsletterheart_pinheart_pin_whiteheart_polandheart_portugalheart_radiusheart_russiaheart_shareheart_shoppingheart_sightseeingheart_soccerheart_spainheart_sportheart_themeparkheart_timeheart_time_whiteheart_transportheart_turkeyheart_wellnessheart_wintersportlogo_slluxembourgslogan_discoverslogan_enjoyslogan_meetslogan_shareunder_construction

Nous vous invitons à découvrir la Grande Canarie

Laissez-vous séduire par la diversité naturelle qu'offre l'île centrale des Canaries

Découvrez les différentes facettes de l'île

Gran Canaria se situe au coeur de l'archipel des Canaries dans l'océan Atlantique, au large de l'Afrique. Elle a pour capitale Las Palmas. Elle offre une multitude de paysages, de contrastes et un brassage culturel notable. C'est une destination de choix qui garantit soleil, repos, vie nocturne endiablée, et sports nautiques dans un décor idyllique et ce tout au long de l'année. Il existe des logements pour toutes les gammes de prix, faites votre choix parmi une large sélection. L'île compte un aéroport et est desservie par plusieurs ferrys. Le réseau de transport en commun et les taxis faciliteront vos déplacements. Il est également possible de louer une voiture pour plus de liberté.

continuez à lire

Gran Canaria dispose de divers attraits touristiques qui raviront petits et grands, de quoi organiser une semaine de voyage bien pleine. Au sud de l'île vous trouverez des endroits incontournables à l'instar de Puerto Rico, San Agustin et la fameuse Playa del Inglés où vous pourrez vous adonner aux activités nautiques. Initiez-vous en particulier à la plongée sous-marine qui garantit des sensations fortes et une découverte magique des fonds marins. Le nord et l'ouest de l'île bénéficient quant à eux de côtes plus sauvages et escarpées. Au centre de Gran Canaria profitez d'une randonnée pour admirer l'ancien volcan Roque Nublo. Par ailleurs, notez qu'une grande partie de l'île est classée Réserve de biosphère et vous permettra ainsi de découvrir une faune et une flore remarquable et protégée. La capitale cosmopolite de l'île propose un large choix de musées tels que le Centre Atlantique d'Art Moderne ou la Maison de Colon consacrée aux expéditions de Christophe Colomb notamment. Baladez-vous à travers les ruelles animées et profitez le soir de la vie nocturne dans les bars et les discothèques.

Envolez-vous vite pour Gran Canaria où des paysages et des rencontres insolites vous attendent, dépaysement assuré !

Histoire

de Gran Canaria

500 av. J.-Chr.
14e siècle
1483
19e siècle
1912

On suppose que les premiers habitants de la Grande Canarie étaient des descendants de tribus Berbères venus de l’Afrique du Nord et appelés Guanches. Des découvertes archéologiques ont montré que les Guanches vivaient originairement dans des cavernes. Les armes et outils plutôt  simples sont l’indice d’un mode de vie assez primitif, leur acquêt le plus important ayant été la poterie pour laquelle ils n’utilisaient pas de tour de potier.

Après le déclin de l’Empire Romain, la Grande Canarie tomba dans l’oubli pendant plus de 1000 ans. Peu avant le début du 15e siècle, les Portugais, les Italiens et le Catalans commencèrent à conquérir l’île. Les Guanches résistaient avec toutes leurs forces à ces tentatives d’invasion.

En 1483 Pedro de Vera commandait les troupes espagnoles et conquit, avec Juan Rejon, l’île après cinq années de lutte. Presque la totalité des Guanches périt, les survivants devinrent les esclaves des Espagnols. Jusqu’à la deuxième moitié du 18e siècle, la Grande Canarie était ensuite soumise au régime féodal, une forme d’organisation de la société où les paysans travaillent les champs en tant que vassaux pour un seigneur suzerain.

Au 19e siècle la découverte d’une cochenille vivant sur les cactus mena à un essor économique de courte durée. La chenille produisait un colorant appelé rouge écarlate, un produit très convoité. Le carmin, soluble dans l’eau, était utilisé pour teinter de la laine, du cuir et de la soie. Mais peu après ce secteur économique s’écroula ce qui fit que de nombreux habitants se décidèrent pour l’émigration vers l’Amérique latine. En 1898 la nouvelle se répandit que Cuba était en train de se libérer de l’Espagne et de gagner de l’indépendance grâce à ses contacts avec le monde occidental et peu après, l’île de la Grande Canarie allait elle-aussi réclamer son indépendance.

Au début du 20e siècle les Canaries connurent un nouvel essor économique et les îles recevaient une certaine autonomie administrative - bien que restreinte. De nombreux projets d’infrastructure furent réalisés comme l’implantation de lacs de barrage ainsi que la construction d’un réseau d’autoroutes – jalons pour l’évolution du secteur économique qui est le plus important aujourd’hui : le tourisme. 1982 les Îles Canaries furent proclamées région autonome. Elles sont aujourd’hui les plus grands producteurs de chenille naturelle.

Nos offres pour vous.

Chiffres et faits

de Gran Canaria

  • 1

    réserve naturelle de biosphère

  • 3 m

    hauteur des vagues

  • 280

    grottes

  • 300

    jours de soleil/année

  • 2000 m

    hauteur de montagnes

Auf der Karte

Choisissez votre Travel Lover Agent

Contactez

Profil
veuillez contrôler votre encodage

Merci pour votre demande!

vous avez des questions ou besoin d' un agent de voyage?

allons-y!

cliquez ici pour accéder à votre liste de favoris

ceci a été déposé en dernier dans votre liste de favoris